Une aide à la formation pour les salariés

par

dans

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Accessible à toutes les entreprises, sans critère de taille ni de secteur, le FNE-formation permet la prise en charge à 100% de la formation professionnelle des salariés en situation de chômage partiel. Un dispositif plutôt attrayant ! 

Le Fonds National de l’Emploi-Formation (FNE-Formation) est une aide à la formation des salariés attribuée à une entreprise par l’Etat. Suite au contexte sanitaire, ce dispositif a été renforcé de façon temporaire afin de répondre aux besoins des nombreuses entreprises en activité partielle. 

Il a été créé avec un double objectif : faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux changements consécutifs aux mutations économiques ; et favoriser l’adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou la modification des conditions de procuration. 

Dans le cadre de la crise sanitaire de la Covid-19, le dispositif FNE-formation est d’autant plus nécessaire ! 

Le principe est simple : par une convention signée entre l’entreprise et la Direccte*, les coûts pédagogiques sont pris en charge à 100% par l’Etat, sans plafond horaire. Les coûts d’hébergement et de transport peuvent aussi être pris en charge sous conditions. 

En contrepartie de cette aide de l’Etat, l’employeur s’engage à maintenir dans l’emploi le salarié formé au moins pendant toute la période de la convention. 

Quelques modalités à noter : 

  • Toutes les entreprises ayant des salariés en chômage partiel sont éligibles à l’aide pour ces salariés, exceptés les salariés en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Aucun critère de taille ni de secteur d’activité ne sera pris en compte. 
  • Tous les salariés sont éligibles, indépendamment de leur catégorie socioprofessionnelle ou de leur niveau de diplôme. Pour les contrats courts, ils doivent demeurer salariés jusqu’à l’expiration de la convention. Le FNE-formation peut aussi être mobilisé pour les salariés d’une même entreprise qui ne sont pas en activité partielle, sous certaines conditions. 
  • La plupart des formations sont concernées, ainsi que les bilans de compétences et les validations d’acquis d’expérience (VAE). Sont exclues néanmoins les formations obligatoires ainsi que les formations en apprentissage et en contrat de professionnalisation. Dans tous les cas, la formation doit permettre au salarié de développer des compétences et renforcer son employabilité. 

Si vous êtes concernés par cette aide à la formation, faites vite votre demande de subvention à votre Dirrecte*. 

*Direccte : Direction Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi. 

Pour en savoir plus : 

https://travail-emploi.gouv.fr/emploi/accompagnement-des-mutations-economiques/appui-aux-mutations-economiques/article/conventions-de-fne-formation

https://www.opcomobilites.fr/entreprise/beneficier-du-fonds-national-de-lemploi-formation

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *