Sensibilisation et prévention auprès des collaborateurs Prysmian Group

Sur le site Prysmian Group de Montereau, Stéphanie François et Gwenaelle Garot, toutes deux infirmières dans l’établissement, ont mis en place des actions de sensibilisation auprès des collaborateurs sur les mois d’octobre et de novembre.

Rappelons-le, Octobre rose est une manifestation organisée tous les ans au mois d’octobre pour sensibiliser les femmes et les hommes sur la prévention du cancer du sein. Même si en France, le cancer du sein est celui qui touche majoritairement les femmes, 1% des hommes peuvent être eux aussi touchés par cette maladie.

Stéphanie et Gwenaelle, vous avez organisé pendant quatre semaines des actions de sensibilisation sur le cancer du sein auprès des salariés, pouvez-vous nous en parler ?

Nous avons tenu un stand sur lequel nous distribuions des plaquettes de prévention sur le dépistage du cancer du sein et sur les moyens de dépistage possibles. Un questionnaire était également distribué aux personnes qui passaient nous voir. Cela leur permettait de savoir si elles étaient sensibilisées à l’autopalpation. Les visiteurs repartaient également avec des goodies : des rubans roses, des pins et des gobelets.

Environ 90 personnes (50% d’hommes et 50% de femmes) sont venues nous voir sur le stand, soit 10% de l’effectif de l’usine. Sachant que nous n’avons pas pu toucher les équipes de nuit et du week-end.

Suite à cela, nous avons eu énormément de retours positifs, notamment un collaborateur qui qui nous a partagé qu’un ami à lui avait été touché par le cancer du sein.

Pour l’année prochaine, l’objectif est d’organiser une course solidaire !

Mais vous ne vous êtes pas arrêtées là, début novembre, vous avez commencé l’opération Movember, et Le mois sans tabac. Pouvez-vous nous rappeler en quoi cela consiste ?

Alors, Movember, c’est un événement organisé tous les ans au mois de novembre, cette fois-ci pour sensibiliser sur la prévention des cancers de la prostate et des testicules. Le mois sans tabac est quant à lui une initiative collective qui incite les fumeurs à arrêter de fumer.

Qu’avez-vous mis en place pour ces deux actions ?

Pour Movember, l’objectif est de faire connaître ce problème au plus grand nombre mais également de sensibiliser sur les gestes de prévention, notamment l’autopalpation. Par exemple, saviez-vous que les jeunes hommes sont les plus touchés par le cancer des testicules ?
En parallèle, nous avons lancé le Mois sans Tabac pour aider les personnes qui souhaitent arrêter de fumer. Nous avons diffusé un diaporama qui parle des bienfaits de l’arrêt du tabac sur la santé (d’un point de vue physique, respiration, hygiène etc.) ainsi que les numéros de téléphone d’urgence. Un questionnaire était également distribué, pour tester la dépendance à la nicotine. Nous avons principalement vu des anciens fumeurs et des personnes qui venaient tout juste d’arrêter de fumer. Enfin, nous avons distribué des petites boîtes de bonbons à la menthe à l’effigie de l’opération.

Qu’avez-vous prévu pour la suite ?

On va essayer de continuer sur cette lancée et d’organiser tous les mois, une sensibilisation sur une thématique différente. Nous avons déjà quelques idées pour décembre : la sensibilisation du travail sur écran. Nous allons aller sur le terrain, toutes les semaines pour montrer les bonnes pratiques et positions aux collaborateurs et donner des conseils sur les étirements, la sédentarité par exemple.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *