Prysmian Group et Valobat : pour faire progresser le recyclage des déchets du bâtiment

Prysmian Group confirme son implication dans le recyclage des déchets grâce à sa participation, avec 47 autres entreprises du bâtiment, à la création de Valobat. Ce tout nouvel éco-organisme, agréé par l’état, est en charge de la collecte et de la valorisation des déchets du secteur du bâtiment. Il a pour mission de mieux servir la transformation environnementale du bâtiment. Acteur du projet depuis de nombreux mois, Prysmian Group est officiellement devenu membre de Valobat en décembre dernier. Le groupe a ainsi délégué à l’éco-organisme la responsabilité de la prévention et de la gestion de ses déchets.

Concrètement qu’est-ce que c’est ?

Avec Valobat, la filière des Produits et Matériaux de Construction du Bâtiment (PBMC), dont fait partie Prysmian Group, au travers des marchés T&I (marché général), multimédia solutions et Télécom, répond à l’obligation de la loi AGEC (Anti-Gaspillage pour une Economie Circulaire) de 2020 imposant la création de filières à responsabilité élargie des producteurs (REP).

A quoi cela sert-il concrètement ?

Il s’agit d’organiser le recyclage en créant des filières de ramassage et de valorisation. Le concept est celui de « pollueur-payeur ». Selon ce principe, les producteurs, c’est à-dire les personnes responsables de la mise sur le marché de certains produits, peuvent être rendus responsables de financer ou d’organiser la prévention et la gestion des déchets issus de ces produits en fin de vie. 

En bref, Valobat prend en charge la récupération, la gestion et la valorisation des déchets issus des entreprises du bâtiment et de la construction.

Les entreprises comme Prysmian Group, versent en contrepartie une écocontribution à l’organisme. Cette éco-participation est calculée en fonction du volume et du type de matériaux récupéré.

Et pour Prysmian qu’est-ce que ça change ?

Valobat vient compléter les dispositifs et les actions déjà mises en place par le groupe pour s’inscrire activement dans la transition environnementale. « L’intégration du projet a représenté un gros travail en interne, toutes les équipes se sont impliquées dans la mise en place de cette éco-contribution, porteuse de valeurs fortes pour l’entreprise » explique Tifany Thilliez, Customer Care Manager France et Belgique en charge de la mise en application du projet chez Prysmian. « Nous avons dû modifier toutes les conditions générales de vente et adapter l’ERP pour intégrer le dispositif à tous les codes produits concernés. Pour nos clients par contre, cela ne change rien car le choix a été fait, pour le moment, de ne pas répercuter ce coût supplémentaire sur les prix de vente ».

Réaffirmer le développement durable comme pilier de développement

En tant que membre fondateur de Valobat, Prysmian Group réaffirme ainsi son implication dans la transition environnementale du secteur. La question du développement durable est aujourd’hui une priorité pour l’entreprise et plus généralement pour l’ensemble de la filière.

« Prysmian Group, leader sur son marché, est fortement impliqué dans la transition énergétique. Les produits Prysmian sont majoritairement recyclables. En travaillant avec un organisme comme Valobat, l’entreprise contribue à structurer le marché » souligne Tifany Thilliez.

La mission principale de l’éco-organisme Valobat est d’organiser le plus simplement et le plus efficacement possible la collecte et la valorisation des déchets en respectant les spécificités de chaque matériau. A moyen terme, son objectif est de pouvoir aller plus loin et de développer au maximum l’économie circulaire du secteur pour faire en sorte que les déchets des uns deviennent les ressources des autres.

Pour en savoir plus : https://www.valobat.fr/


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *