Projet ls 63kv: liaison souterraine frasne – les mélincols

par

dans

La nouvelle liaison réalisée dans le Doubs et le Jura a été menée en concertation avec les acteurs locaux et en étroite consultation avec les nombreux agriculteurs concernés. À la clé : une mise en conduite dans les délais impartis, malgré des conditions parfois difficiles à cause d’une présence de roche très importante sur le terrain. Christian Trébuchet, responsable de projets centre DI Nancy (RTE France), nous raconte.

PRYSMIAN Club : En quoi consistent ces deux chantiers effectués sur les départements du Jura et du Doubs ?

Christian Trébuchet : Ils visent à améliorer le secteur du Revermont Jurassien des communes d’Arbois et Salins les Bains afin d’anticiper les besoins croissants en électricité et de compenser tout problème d’exploitation. Le premier chantier est la liaison souterraine à 63 000 volts, longue de 33 kilomètres, entre les postes électriques de Frasne et de Les Mélincols.

Le second chantier est une liaison aéro-souterraine, qui consiste en une recréation d’une partie de la ligne existante Les Mélincols-Mesnay. Cette liaison, longue de 8 kilomètres, sera mise en service en février 2018.

Avez-vous rencontré des aléas particuliers ? Si oui, comment vous y êtes-vous adapté ?

C.T. : La partie génie civile s’est heurtée à un terrain très dur, composé de nombreuses roches. Nous avons donc décidé en collaboration avec nos sous-traitants d’augmenter les capacités techniques. Au lieu de 3 à 4 trancheuses initialement prévues, nous en avons utilisé jusqu’à 7 durant certaines périodes. Le groupe Prysmian, qui a fourni le câblage et réalisé les jonctions, a mobilisé deux équipes pour la liaison Frasne Les Melincols et une équipe pour la liaison Les Melincols Mesnay qui est toujours en cours de réalisation. Ainsi, nous avons pu réaliser la mise en conduite de cette liaison début octobre, comme prévu initialement.

Concernant l’organisation matérielle, vous avez mis en place un procédé de fabrication sur place…

C.T. : Nous avons notamment utilisé beaucoup de PEHD. Pour éviter les allers et venues en camion, avec notre sous-traitant, nous avons décidé de faire fabriquer ce PEHD sur place grâce à la mise en place d’une unité de fabrication qui nous a rejoints sur le chantier.

Quel type de câble avez-vous utilisé pour réaliser cette liaison ?

C.T. : Le câble pour la liaison Frasne – Les Melincols est un conducteur 1 200 mm² avec une âme en aluminium, isolation PR avec un semi-conducteur, un écran en aluminium, une gaine en PE et une tension de 90 k Volts. Au total, nous avons réalisé 26 jonctions pour un budget d’environ 16 millions d’euros.

La liaison va également servir au passage de la fibre…

C.T. : En effet, nous avons travaillé avec le Conseil départemental du Jura en prévision de l’installation de la fibre sur le territoire. Nous avons mis à disposition trois fourreaux dédiés, destinés à accueillir les câbles de fibre optique.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *