Inauguration école de la fibre au Bénin

Une nouvelle école de la fibre à été inaugurée au Bénin. Nous avons rencontré Marc Leblanc, Directeur Commercial Europe du Sud chez Prysmian Group et président d’Objectif Fibre pour nous parler de ce projet.

Pouvez-vous tout d’abord nous présenter le projet et les intervenants aux côtés de Prysmian Group ?

Le gouvernement béninois voulait créer une école de la formation au métier du numérique. Nous avons donc monté un consortium avec un certain nombres de personnes,  dont Prysmian Group, la société Sofrecom (une émanation du groupe Orange) en tant que pilote, et le campus numérique de Montereau (dans lequel Prysmian Group est actionnaire).

En tant que Prysmian Group, nous sommes intervenus à deux niveaux :

  1. D’abord, nous avons fourni du matériel pour équiper ce centre de formation pour que les apprenants puissent les utiliser pendant leur session de formation.
  2. Puis nous avons participé indirectement au design du centre de formation. 

En effet, Prysmian Group est membre d’une organisation qui s’appelle Objectif Fibre. C’est une plateforme collaborative qui a été créée en France qui réunit toute la filière de la fibre. Elle aide des centres de formation à se structurer, en ayant notamment édité un cahier des charges, qui explique comment un centre de formation doit être équipé. Ce cahier des charges donne, entre autres, des recommandations sur les plateaux techniques qui équipent les centres de formation. C’est donc ce référentiel-là qui a été pris en compte par l’école des métiers du numérique du Bénin.

Une fois que les caractéristiques techniques ont été données, nous avons participé à la dotation de matériel.

Comment Prysmian Group a-t-il aidé cette école au Bénin à voir le jour ?

Nous sommes intervenus sous trois casquettes :

  • Indirectement via Objectif Fibre pour la mise en place du plateau technique,
  • Indirectement via le campus numérique de Montereau, qui est l’organisme de formation français qui a aidé son homologue béninois à se structurer,
  • Et puis, en direct, parce que nous avons doté ce plateau technique et ce centre de formation de matériel, que ce soient des câbles mais également des matériels de connectivité.

L’inauguration de l’école de la fibre s’est déroulée le 3 octobre 2022. Pouvez-vous nous en dire plus ?

L’école des métiers du numérique offre des formations courtes et professionnalisantes afin d’accompagner le déploiement de la fibre au Bénin. Cette école a été inaugurée à Cotonou par Monsieur Mark VIZY, Ambassadeur de France au Bénin, par Madame Eléonore YAYI la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, par Madame Aurélie ADAM SOULE, la Ministre du Numérique et la Digitalisation et par Monsieur Abdoulaye BIO TCHANE, le Ministre chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale. L’inauguration s’est également faite en présence des participants au montage de cette école de formation dont Prysmian Group, comme fournisseur de matériel pour doter ce plateau technique, le campus numérique de Montereau, qui est l’architecte de l’ingénierie de formation et par la société Sofrecom, qui a été qui a été le chef d’orchestre du montage de ce dossier.

C’est la première fois que Prysmian Group est partenaire d’un projet de création de l’école de la fibre ?

A l’étranger, oui. Prysmian Group en France est déjà partenaire d’une vingtaine de centres de formation, notamment ceux qui sont référencés sur la plateforme Objectif Fibre. Nous dotons ces centres de formation de câbles et de matériels de connectivités entre autres. Ces outils permettent aux apprenants d’être confrontés, pendant leur cycle de formation, au matériel qu’ils vont déployer ensuite dans leur vie professionnelle. Cela fait déjà maintenant plusieurs années que Prysmian Group est partenaire de ces centres de formation en France.

Dans le cas du Bénin, nous avons été sollicités par Sofrecom, conjointement avec le site de Montereau, pour aider cette école à voir le jour. L’école des métiers du numérique à Cotonou est notre première participation au montage d’un centre de formation. C’est une opération que nous allons probablement reconduire. Nous allons également continuer d’accompagner cette école du Bénin et évidemment s’il y a d’autres opportunités dans des pays voisins, en Afrique ou ailleurs, nous ferons la même démarche.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *