Grand Froid : Comment poser des câbles quand le thermomètre affiche au-dessous de 0°c

La France a connu ces dernières semaines des épisodes de grand froid qui ont sans aucun doute perturbé le déroulement des chantiers et plus particulièrement la pose de câbles. Alors, quels sont les risques en cas de froid glacial et quelles sont les précautions à prendre pour assurer une qualité de pose optimale 

Dans tous les cas et par toutes les conditions météo, il est important de veiller à ce qu’un câble ne soit pas blessé à l’intérieur ou à l’extérieur au moment de la pose.  Les principales causes de blessures sont souvent dues à une traction excessive, une flexion sur un rayon de courbure trop faible, une torsion ou un à coup brutal.

Il faut de plus garder à l’esprit que les matériaux constituant les câbles possèdent des caractéristiques mécaniques qui varient de façon importante avec la température.

Ces matières deviennent dures, voire cassantes à basses températures ce qui favorise les blessures des câbles.

Il faut de plus, tenir compte de la constitution hétérogène du câble. La présence d’une armure feuillard, par exemple, lui confère une plus grande sensibilité au chaud comme au froid.

D’une façon générale, les câbles ne doivent pas être déroulés à une température inférieure à

  • -5°C pour les câbles comportant une isolation ou une gaine PVC
  • 0°C pour les câbles comportant une gaine en matériaux sans halogène.

Quelques autres familles de câbles peuvent admettre des températures de déroulage différentes. Reportez-vous au tableau des températures de pose selon le type de câble pour tout savoir.

Quelques précautions nécessaires

Toutefois, et si les besoins du chantier le nécessitent, les câbles peuvent être déroulés à une température inférieure en respectant certaines conditions.

  • les laisser séjourner suffisamment longtemps dans un local chaud (20°C) au préalable.
  • s’assurer que la température au cœur du touret est supérieure à celles indiquées dans le tableau (des températures de pose selon le type de câble)
  • respecter des rayons de courbure plus importants (en général le double de ceux prescrits)
  • ne les sortir qu’au dernier moment pour la pose définitive.

Des précautions à ne pas prendre à la légère car la blessure d’un câble peut le rendre inutilisable et dangereux à la fois pour les équipes comme pour les utilisateurs finaux.

+ Lire aussi la fiche pratique Les déroulages des câbles: conseils d’un spécialiste


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *