Des ruches sur le site Prysmian Group de Cornimont

Le site Prysmian Group de Cornimont a la chance de bénéficier d’un cadre idéal, en plein cœur des Vosges. Cet environnement est propice et favorise une démarche environnementale vertueuse comme nous l’explique Nicolas Lambolez, Directeur d’Établissement du site.

Un rucher a été mis en place récemment, qui a initié ce projet ?

La particularité de notre site est qu’il est situé proche des habitations et cela génère beaucoup d’attentes de la part de nos salariés sur les problématiques de rejets et de gestion des déchets.

Depuis deux ans, j’essaie d’engager des actions sur ces sujets notamment pour minimiser nos impacts et la vue de notre présence sur les populations avoisinantes. J’ai donc pris la décision, en faveur de la biodiversité locale, de mettre en place des ruches sur le site, tout en ayant conscience que les miels issus des Vosges possèdent un label AOP et sont en nette déperdition. L’installation du rucher va nous permettre de faire vivre 60 000 abeilles et le miel sera étiqueté « Prysmian Cornimont » en plus d’être distribué à l’ensemble de nos collaborateurs.

Comment l’entretien des ruches et la récolte du miel s’organisent au quotidien ?

Pour aller encore plus loin dans la démarche, j’ai contacté un partenaire qui gère le rucher de A à Z et qui partage nos valeurs : il s’agit de la société Cheptel. Le gérant est lui-même apiculteur et travaille avec un réseau d’apiculteurs expérimentés. Je cherchais quelqu’un qui puisse intervenir partout en France pour éventuellement sensibiliser les autres Directeurs du groupe Prysmian et étendre cette démarche sur leur site.

Nous avons été mis en contact avec un apiculteur local qui habite à 10 minutes du site de Cornimont, il peut donc venir fréquemment et facilement sur place. Il se charge du suivi vétérinaire des abeilles et nous tient informé de l’activité du rucher. Notre objectif n’est pas seulement de faire du miel mais d’aller plus loin.

Le second objectif, en plus de répondre à une démarche environnementale, est de sensibiliser les collaborateurs. Pouvez-vous nous en parler ?

Effectivement, nous avons fait une première campagne de sensibilisation auprès de nos salariés pour les informer sur le rôle des insectes polinisateurs, en rappelant les bonnes pratiques (la tonte tardive par exemple). Les abeilles ne sont pas les seules à fabriquer le miel ! Nous avons également distribué des sachets de graines de plantes mellifères, à planter un peu partout dans son jardin, au bord de la route… Prochainement, un observatoire sera installé à côté des ruches pour expliquer le rôle des insectes polinisateurs et comment fonctionne l’hôtel à insectes.  

ruches Cornimont

L’installation du rucher n’est pas la première initiative que vous avez mis en place sur le site Prysmian Group de Cornimont mais cela s’inscrit dans une démarche d’actions globales. Pouvez-vous nous parler des autres initiatives ?

Nous collectons et recyclons les glossines et dorsaux d’étiquettes, car c’est une matière qui génère 60 kilos de déchets par mois. Cette quantité n’intéresse pas les gros collecteurs donc je travaille avec une association locale Aithex. Cela nous a permis en 2022 de recycler 700 kilos de déchets.

Fin 2021, nous avons commencé une opération de collecte des mégots de cigarettes. Pour cela, j’ai fait appel à la société TchaoMegot qui vient collecter deux fois par an nos déchets de cigarettes. Cela représente à l’échelle de Cornimont 70 000 mégots par an, 218 CO? non émis et 35 000m³.

Nous mettons également à disposition une boîte à idées afin de recueillir les suggestions des collaborateurs. Toutes ces démarches sont alimentées par l’investissement des membres de notre usine.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *