Des projets d’envergure pour Prysmian Group

Face au réchauffement climatique, le monde se tourne aujourd’hui de plus en plus vers les énergies renouvelables. En ce sens, Prysmian Group est fier de contribuer à la transition énergétique en participant à 4 projets de parcs éoliens maritimes en France. Explications. 

Leader mondial de l’industrie des câbles et des systèmes pour l’énergie et les télécommunications, Prysmian Group confirme son statut en permettant le développement et la croissance de la production d’énergie renouvelable en haute mer. 

En effet, le groupe a remporté ces derniers mois/années, 4 projets éoliens offshore de grande envergure ! Parmis eux, celui de Fécamp, Courseulles-sur-mer, Saint Nazaire pour le compte d’EDF Renouvelables et celui de iles d’Yeu et de Noirmoutier pour le Réseau de Transports d’Electricité (RTE).

Forte de son expérience, la société est chargée de concevoir, fournir, tester et installer les différents câbles, sous-marins et parfois terrestres, nécessaires à la mise en service des parcs éoliens. Les câbles seront produits dans les centres de Prysmian Group, en France et en Europe, et installés par les navires câbliers du groupe, notamment le Cable Enterprise.

Les parcs éoliens de la côte Nord de la France sont attendus pour 2022, tandis que celui des iles d’Yeu et de Noirmoutier devrait être opérationnel en 2023. 

Par ces projets, Prysmian participe à la construction des premiers grands parcs éoliens en France. Une fierté pour le groupe qui est prêt à relever le défi. 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *