Château-Arnoux-St-Auban : Une centrale photovoltaïque s’invite chez Arkema

C’est à Château-Arnoux-St-Auban dans les Alpes de Haute Provence (04) que Bouygues Energies et Services a entrepris cet été, la construction d’une centrale photovoltaïque de 10 mégawatts. Un chantier réalisé sur le site de l’usine de pétrochimie d’Arkema qui nécessite des précautions particulières d’un point de vue sécurité. Un projet, dont la mise en service est prévue fin octobre, et dans lequel la qualité et la spécificité des produits haute tension de Prysmian ont été déterminantes.

Construire une centrale photovoltaïque sur un site industriel de pétrochimie relève forcément du défi. En plus des contraintes sécurité importantes imposées par le contexte environnemental, les équipes de Bouygues Energies et Services de Montpellier ont dû apprendre à travailler en hauteur. « Nous ne pouvons pas creuser sur le site » explique Guilhem Cassou, Ingénieur Travaux sur le projet. « Toute l’installation des câbles haute tension qui alimentent les différents postes de transformation se réalise donc en aérien à environ 10 à 15 mètres de haut ».

Le travail est réalisé sur des échelles à câbles avec des échafaudages. Le touret de 6 tonnes, pour 3 mètres de diamètre, reste au sol et les câbles sont directement déroulés en hauteur. Ames sensibles au vertige s’abstenir !

Une autre particularité du chantier réside dans les niveaux de tension mis en œuvre. « Les panneaux sont assemblés en série pour avoir au final 1500 volts DC  contre 1000 volts DC habituellement» précise Guilhem Cassou. « Au lieu de sortir en 380 volts, on sort en 800 volts AC en sortie d’onduleurs avant de remonter en 11500 volts AC par des transformateurs de puissance ! Du fait de la très forte intensité nécessaire et des contraintes contractuelles de chute de tension, nous avions donc besoin de câbles de grosse section. Nous ne les avons trouvés que chez Prysmian ». Pour ce chantier, les câbles fournis par Prysmian sont des câbles torsadés de 3x300mm2. « Les grosses sections standard sont généralement en 240mm2. Pour obtenir les produits souhaités, Prysmian a dû modifier profondément ses lignes d’assemblage ».

Au final, un peu plus de 3km de câbles de ce type vont être fabriqués et fournis. A raison de 6kg par mètre, c’est donc près de 20 tonnes de câbles qui vont être installés à 15 mètres de hauteur.

Les câbles haute tension de ce type étant en général enterrés, la résistance aux UV n’est pas un critère pris en compte. Dans le chantier de Château-Arnoux-St-Auban, les câbles sont installés en aérien et doivent impérativement être certifiés anti-UV, en classe AN3. Ils doivent pouvoir résister à plus de 700 watts. « Le câble était déjà testé anti-UV en laboratoire mais ce n’était pas mentionné dans la fiche technique. Nous l’avons donc fait ajouter. »

Un chantier en hauteur, des puissances importantes, une résistance aux UV au-delà des habitudes, le chantier Bouygues Energies et Services de Château-Arnoux-St-Auban est la preuve qu’il est possible de co-construire de beaux projets hors normes.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *